Septembre : Quoi de neuf ?

Crédit photo : Canva

Septembre 2020

Après 3 mois de crise de dorsalgie, lombalgie, cruralgie et tout un tas de trucs en « gie », je me remets doucement en route. Un jour après l’autre, avec de nouvelles habitudes de vie, je cherche mon équilibre. L’occasion d’apprendre, de comprendre et surtout de transmettre !

Dans les mauvaises nouvelles (Enfin Claire ! Les nouvelles ne sont ni bonnes, ni mauvaises. Ce ne sont que des nouvelles !), je ne serai pas au salon de Ménétrol des Aventuriales. Donc pas de rencontre et pas de dédicaces les 26 et 27 septembre pour moi.

L’écriture est au point mort puisque la position assise me fait encore pas mal souffrir et écrire couchée dans le canapé avec l’ordi sur les genoux, ça a ses limites. Lol. Comme chaque jour je vais mieux, je devrais pouvoir me ménager de petites périodes d’écriture très prochainement.

Juillet/Août 2020

Rien de neuf pour ces mois. Vacances, vacances y compris sur l’écriture et la lecture. Cette pause me permet de reprendre le manuscrit en cours avec un œil neuf et d’envisager une évolution inattendue dans l’histoire. A suivre…

Juin 2020

Je tiens à peu près le rythme des 500 mots par jour. J’en suis à 50000 mots pour mon prochain roman. Ce qui ne veut pas dire grand chose à ceux qui lisent. Il est difficile de faire un équivalent en pages parce que tout dépend de la mise en forme, de la taille et de la police choisie. Pour mémoire, la morsure du serpent fait 100000 mots, l’éclosion 40000, les crins de l’âme 35000 chacun.

Je n’ai tourné de vidéos depuis plusieurs jours. J’ai retrouvé mes veilles amies en gies : cruralgie, lombalgie, dorsalgie. Pour l’instant, les douleurs incapacitantes s’accrochent et ça perturbe mon rythme de création. Je me concentre donc sur l’écriture.

Mai 2020

Publication de la morsure du serpent après un retravail du texte, une nouvelle couverture, un nouveau résumé en partenariat avec les éditions Erminbooks.

Je suis en test de méthodes pour écrire plus et plus régulièrement (speed-writing, douche froide, exercice de concentration, activités physique (vélo, marche à pied). Bref ! Tout ce qui pourra booster ma créativité.

Avril 2020

Les mêmes et on recommence ! ^^’ Pas de changement notoire pour ce mois d’avril. Je lis, j’écris, j’écoute des gens inspirants.

Mars 2020

Confinement

Le plus important pour moi est de rester calme et tranquille. Parce que je crois qu’on attire des choses en résonance avec nos émotions et pensées.Je médite beaucoup, je n’écoute aucun média d’information (rassurez-vous, les nouvelles importantes me parviennent toujours) et je cherche la beauté en toute chose (le mot juste, la phrase bien rythmée, l’émotion retranscrite avec intensité.)
Écriture: Après des mois sans écrire, l’inspiration est revenue. Il y aura donc une publication cette année. Youpi ! 

Pour ce roman, les persos féminins sont badass, les gars sont à croquer et tout ce petit monde travaille dans la protection rapprochée. Je vous en dis plus prochainement.

#viedauteure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s